"La personne dont le nom est écrit dans ce cahier meurt..."
Voici le terrible pouvoir du Death Note.

previews_animes_20070521_170029Un lycéen japonais du nom de Light Yagami trouve dans la cours de son bahu un carnet de la mort, un "Death Note" abandonné volontairement par son propriétaire (le shinigami Ryûk). Un peu sceptique au départ (c'est un garçon très terre à terre.) il teste le Death Note et découvre son terrible pouvoir... Grâce à ce cahier il peut tuer quelqu'un rien qu'en connaissant son nom et son visage.
Lorsqu'on trouve ce résumé à propos du manga Death Note ça donne à la fois froid dans le dos et celà donne aussi une envie irrestible de le lire!

A la suite de cette prodigieuse découverte de Light, commence alors le règne de KIRA, pseudonyme que se donne le jeune japonais lorsqu'il rend la justice, ou plutôt sa propre justice en assassinant tous les criminels dont il apprend l'existence.
La peur s'installe dans le coeur des gens mais à côté de celà un étrange sentiment de sécurité. Et dans le monde entier le taux de criminalité baisse terriblement. C'est un régime de terreur très efficace que Light (alias Kira le tueur.) met au point mais tout régime extrème est menacé d'être renversé, et celui qui estL bien parti pour le renverser c'est... L.

L est un célèbre détective à qui rien n'échappe, mais malgré le fait qu'il est déjà résolu des affaires complexes avec le FBI et la police japonaise, personne ne connaît son identité. Ce mystérieux personnage promet à la police et au monde de réussir à attraper Kira qui sera, du fait qu'il soit probablement localisé au Japon, condamné à mort.

C'est un duel fascinant qui se met en place entre L et Light, au départ un duel anonyme puis très vite c'est le face à face entre deux étudiants de prépa brillants, sérieux, intelligents et surtout couverts de secrets.
L'un d'eux, Light est quelqu'un de très passe-partout car il est mignon mais calme, réservé, studieux et bien élevé. Mis à part son intelligence supérieure à la normale (proche du génie.) rien ne le distingue des autres jeunes.
ryuzakiL'autre (qui est, remarque mise à part, mon personnage préféré dans ce bouquin.) bien plus marginal... Il a un physique étrange, presque maladif car on croirait qu'il ne dort pas, un régime alimentaire absolument pas équilibré, un look très négligé mais celà lui colle l'étiquette soit de ringard pour les imbéciles qui le regarde rapidement, soit de génie pour ceux qui prennent la peine de l'écouter. Son nom d'usage dans la vie commune est Ryûzaki.

deathnotebookL'intérêt de ce manga est très vaste.
Il est interessant parce qu'il traite de façon très complexe de thème de "qu'est ce que la Justice?" Ainsi que de la limite entre le Bien et le Mal qui est cette fois beaucoup plus floue que dans le manga MONSTER (dont j'ai parlé dans un article précédent.).
De même, celà reste une enquête policière passionnante et qui sort de l'ordinaire, car pour obtenir les preuves qu'un simple cahier fait de papier et de carton soit une arme mortelle il faut vraiment se creuser les méninges.
Enfin, ce qui est particulièrement fascinant c'est la psychologie des protagonistes, à la fois des héros mais aussi des personnages secondaires, par exemple: Misa, Ryuk, l'inspecteur Yagami, l'agent Matsuda, Rem, et tous les autres que je n'ai pas cité mais qui sont très nombreux*.
Je me contenterais dans l'article ci après de m'interesser à L et Light qui sont les plus interessants.

Titre: Death Note
Scenariste:Tsugumi Ohba.
Dessinateur:Takeshi Obata.
Collection: Dark KANA.
(Manga, Anime et films: Death Note et Death Note 2: the last Name.)

* SPOIL
Y compris les autres "Kira" dont Misa, ainsi que les successeurs de L (Near et Mello.) que je n'ai pas encore appris à connaître vu que je lis le manga mais ne regarde pas l'Anime.